Après avoir été battue d’entrée par le Portugal, les Bleuets sont vites revenus sur cette malheureuse entame et ont ensuite réalisé un parcours presque parfait en enchainant les victoires.
Un jeune groupe très prometteur qui s’est hissé de façon honorifique en finale de cette compétition face aux locaux.
Malheureusement, malgré une très belle partie, les français se sont inclinés sur le score de 30 à 31 face aux Slovènes.
Une défaite qui ne fera pas de l’ombre aux très belles performances de cette équipe pendant tous les championnats d’Europe.
Dans cette compétition, les Nîmois se sont montrés exemplaires avec de très beaux matchs. En effet, Elohim Prandi et Tom Poyet ont su démontrer leur talent, que ce soit en attaque ou dans le secteur défensif. Elohim s’est même vu sacré deux fois MVP au cours de ces 10 jours.
Bien qu’aujourd’hui les larmes soient encore fraiches, les Bleuets n’ont pas à rougir de leurs performances. Face à des Slovènes soutenus par près de 4000 supporters, le combat a été rude jusqu’aux derniers instants.

Le talent de cette équipe n’est plus à prouver, et nul ne doute que les championnats du monde en Espagne l’an prochain seront l’occasion de prendre une revanche et qu’ils seront attendus par tous comme l’un des grands favoris.