Après 60 minutes d’une énorme intensité, les Nîmois viennent de réaliser l’exploit de remporter les 2 points de leur déplacement à Saint Raphaël, le finaliste de la Coupe EHF : score final 25 à 26.

Tout n’était pourtant pas gagné d’avance dans ce match, puisque les sorties de vestiaires ont été relativement compliquée pour nos joueurs.

En effet, l’entame du match a été animée par de nombreux échecs aux tirs et des exclusions temporaires couteuses à l’équipe qui se retrouve rapidement derrière les varois (9ème minute : 5 à 1). Mais un temps mort plus tard, c’est avec toujours plus de motivation et de rage que les verts et blancs retournent sur le terrain, avec pour objectif de prouver à tout le monde qu’ils ont le niveau d’un tel adversaire. Objectif réussi.

Avec une défense presque irréprochable et plus de réussite aux tirs, ils reviennent à 10 à 10 à la 22ème minute pour finalement retourner au vestiaire avec 3 buts d’avance (13-16).

Au retour, le scénario est proche. Les pertes de balles sont tellement importantes que la défense se doit de maintenir le cap. Mais dans ce sens souvent unique, les adversaires reviennent tranquillement dans leur match et reprennent l’avantage (39ème minute, 18-17).

Les nerfs sont plus tendus, et cela rend le spectacle encore plus beau bien que difficilement respirable. Les Varois prennent de l’avance, en se frottant pourtant à une défense de très haut niveau (45ème minute, 20 à 17)

Mais c’était sans compter un nouveau retour tout en puissance de nos joueurs. Après 3 penaltys réussis par Mohammad Sanad, le score est revenu (48ème minute, 20 à 20). Puis la Green Team a sorti son grand jeu, sa rapidité et surtout sa solidarité. Sanad ne cesse d’écœurer Saint Raphaël (10 buts au total), et vient presque sceller la victoire sur un classique Kung-Fu, , désormais appelé le « Sanachon » avec son capitaine Julien Rebichon (59ème minute 24 à 26).

Coup de sifflet final et explosion de joie pour toute l’équipe et son staff qui vient de réaliser une très belle performance dans une salle très peu remplie. A noter le soutien inconditionnel du Green Kop, qui malgré son nombre réduit a imposé sa présence et n’a cessé de pousser plus loin ses joueurs. Un grand merci à tous ces supporters ayant fait le déplacement, sans qui l’ambiance aurait été bien triste dans le palais des sports raphaëlois.

 

On retrouve le coach Franck Maurice après ce match :

C’est une victoire un peu à l’arrachée, mais une victoire quand même, que peut-on en dire ?

 Victoire à l’arrachée mais victoire avec du caractère. C’est ce qu’il faut retenir du match. On a maitrisé certains moments, d’autres non, mais quel que soit la période du match on ne s’est jamais éloigné du plan de jeu et de la stratégie collective. C’est ce qui fait qu’à la fin on arrive avec du courage, de l’abnégation, de l’intensité collective et donc qu’on arrive à aller chercher une performance extraordinaire.

Quelques trous quand même dans ce match, mais on peut les oublier ?

On a eu du mal à s’installer dans le match. On a été timide sur l’entame mais globalement sur l’ensemble du match on a pas eu de trous dans ce qu’on a proposé dans le jeu. Le trou qu’on a dans le premier ¼ d’heure est surtout dû à un manque de réussite aux shoots, peu de fois par précipitation mais surtout face à un gardien présent face à ce quo faisait. Ce qui est positif c’est qu’on a su rester très homogènes, on ne s’est pas dispersé, on ne s’est pas échappé de notre force collective malgré la difficulté. On savait tous, les joueurs en 1er que malgré les échecs on allait revenir. On avait donc beaucoup de lucidité dans ce qu’on a proposé et beaucoup de courage collectif. C’est ce qu’il faut mettre en avant sur la performance de ce soir.

 

Maintenant place à la Coupe de la Ligue by Lidl, ce weekend à Saran. Face au jeune relégué, la Green Team va de nouveau jouer un match compliqué ce weekend dans ce premier tour de coupe.

On retrouvera à domicile très rapidement les Nîmois face à Cesson ce mercredi 12 septembre à 20h au Parnasse.

Tout le club et toute l’équipe compte sur la présence de ses supporters pour le retour dans l’arène nîmoise.

Poyet, Gallego (2/2), Suty, Rebichon (1/1), Salou (0/1), Nyateu (0/2), Dupuy (3/4), Tobie (3/7), Nieto (1/1), Prandi (2/6), George, Gerard (3/7), Sanad (10/11), Brasseleur (0/3)