C’est une 4ème victoire de suite en 4 matchs officiels pour notre GreenTeam.

Une entame de saison qui conforte non seulement le recrutement de Franck Maurice mais également l’excellente entente de ce groupe une nouvelle fois.

Que ce soit en championnat ou en Coupe de la Ligue, Julien Rebichon et son équipe ne laisse de place à personne depuis le début du mois.

Hier soir face à Pontault Combault le jeune promu francilien, la Green Team avait toutes les cartes en mains pour ramener deux nouveaux points avant la réception de Paris. Et c’est chose faite. Victoire 27 à 31.

Après une entame de match des plus maitrisée, les Nîmois rentrent au vestiaire avec une courte avance de 2 buts (14-16).

De retour de la pause, c’est parti pour vingt minutes de très haut niveau. Avec de nouvelles rotations, de nouveaux tests et surtout beaucoup d’énergie, la Green Team parvient à prendre 10 buts d’avance sur son adversaire. Un peu de relâchement dans les dernières minutes laisse l’adversaire revenir au score sans jamais inquiéter les verts.

La Green Team recevra donc le PSG la semaine prochaine avec 6 points, et le plein de confiance pour affronter cette équipe européenne.

Nous retrouvons Franck Maurice pour son retour sur le match :

Franck, quelle est la première impression suite à cette victoire ?

Ce qui domine c’est la satisfaction d’avoir ramené les 2 points de manière assez convaincante.  Même si la fin de match n’est pas complètement satisfaisante, globalement sur l’ensemble de la rencontre c’est plutôt très maitrisé avec notamment vingt très bonnes minutes en seconde mi-temps.  Je trouve regrettable de ne pas rester avec cet avantage là, mais dans l’ensemble nous sommes satisfaits.

Cette fin de seconde mi-temps plus compliquée est-elle due à de la fatigue ou du relâchement ?

Il y a eu un peu de relâchement c’est vrai mais on est surtout entré dans les rotations avec de nouvelles mises en place. Et forcément elles sont plus dures à tenir quand il y a beaucoup d’intensité.

Je suis partagé dans le fait de me dire que le boulot a été très bien fait pendant les 20 premières minutes. On reste finalement un peu sur notre faim, mais ça nous permet d’avoir un axe de travail. On a besoin de tous les ingrédients pour produire quelque chose de cohérent.

Comment vous sentez vous à l’approche de la réception du PSG ?

On prépare le PSG avec de la sérénité. On a déjà 6 points, on est donc dans ce qu’on voulait faire. Il y a beaucoup de points positifs que l’on pourra exprimer contre eux, mais les petits détours qu’on a pu avoir sur les matchs que l’on vient de vivre vont être mis à mal. Le challenge sera d’être aussi à l’aise et convaincants sur nos temps forts et plus rigoureux sur nos temps faibles, car contre Paris ça ne pardonnera pas.

Statistiques Nîmoises : 

Gallego (0), Suty (0), Rebichon (3), Salou (1), Nyateu (2), Dupuy (5), Garain (3), Tobie (0), Nieto (0), Prandi (4), George (2), Gerard (1), Sanad (1), Brasseleur (9) 

Desbonnet (19 arrêts)