On peut le dire, on a assisté à une soirée riche en émotions ce soir, tant sur le terrain qu’après le coup de sifflet.

Dès l’entrée des joueurs, on sentait le doux parfum de l’Europe dans les tribunes avec des chants et clameurs destinés à cette qualification. Depuis l’officialisation de ce retour parmi l’élite européenne, notre Green Team n’avait pas encore revu son public.

C’était dans une belle ambiance que le match commençait. Au bout de 4 minutes, Mohammad Sanad ouvrait le score (1-0). Ce dernier a une nouvelle fois réalisé une copie impressionnante devant le but en terminant meilleur buteur du match avec 8/11 et marquait notamment les 3 premiers buts de notre équipe.

Dans le premier quart d’heure, on sentait que ce match allait être serré. En effet, les deux équipes enchaînaient les buts sans que l’une prenne véritablement le dessus. Durant les 20 premières minutes, le score n’avait pas dépassé les deux buts d’écart.

Notre Green Team allait ensuite mener 11-8 avec une réalisation de Benjamin Gallego. Mais, Istres allait accélérer le jeu avant la mi-temps pour infliger un 3-0 aux joueurs de Franck Maurice. La fin du premier acte était sifflée sur le score de 12-12.

Dès le retour des vestiaires, les coéquipiers de Julien Rebichon allaient reprendre les devant en menant de 3 buts à la 38ème minute. Mais les istréens n’abdiquaient pas et recollaient à notre Green Team.

Les équipes continuaient à se livrer un vrai duel. Même si nos Green Men n’ont jamais été mené au score, les visiteurs ne les laissaient pas s’échapper. Avec un score de parité à la 55ème minute (24-24), nos joueurs allaient mettre un dernier coup d’accélérateur pour s’imposer finalement 27-26 dans ce dernier match au Parnasse !

Match fini, il était temps de célébrer dignement cette qualification historique. 25 ans après, notre Green Team retrouve la scène européenne.

On assistait à une vraie fête au Parnasse, avec le public qui avait envahi massivement le terrain. Nos joueurs revenaient sous les ovations des supporters pour se retrouver tous ensemble pour le dernier clapping de l’année fait par son capitaine emblématique : Julien Rebichon.

Quelle soirée vécue au Parnasse !

 

Gardiens : Paul ; Desbonnet (17/43 dont 1/4 pen)

Joueurs : Poyet ; Gallego (2/3) ; Suty (3/4) ; Rebichon (1/1) ; Jovani ; Tesio ; Padolus ; Tobie (5/6) ; Prandi (5/10) ; Biagui ; George (2/3) ; Gerard (0/1) ; Sanad (8/11 dont 1/2 pen) ; Brasseleur (1/4)