Samedi soir au Parnasse, notre Green Team Junior accueillait son voisin bagnolais composé de quatre anciens nîmois (Waeghe (staff), Kovac, Poutier, Ulhik) pour un derby Gardois toujours accrocheur.

Dès les premières minutes du match, notre Green Team ouvrait le score grâce à un beau travail d’équipe insufflé par Damien Gibernon pour Steven George. Le ton était donné et il fallait attendre la 4ème minute de jeu pour que l’adversaire du soir débloque à son tour son compteur (1-1). Et alors que Bagnols prenait une légère avance au tableau (10′, 3-5), Hichem Kaabeche réduisait l’écart, très vite imité par Alexis Biagui qui ramenait l’effectif vert à égalité (11′, 5-5). Il n’en fallu pas plus pour énerver l’effectif Bagnolais, fébrile à l’image de la pousse violente de Rémy Ulhik sur Vincent Pires, non sifflée par le corps arbitral.
Une guerre des nerfs s’établissait alors au Parnasse où chacun des deux effectifs se rendaient but pour but. Mais grâce à un Paul Keller imperturbable dans ses cages avec deux arrêts de suite, notre Green Team Junior arrivait afin à prendre le dessus au score, grâce notamment à une belle interception de Vincent Pires.

Paul Keller dans ses cages empêchait les derniers assauts rouges de cette première période. La mi temps sonnait alors au Parnasse sur un magnifique jet franc direct qui terminait au fond des filets par Quentin Pugliesse (15-13).

La Green Team Junior entra sans problème dans la deuxième période à l’image de ce Kung-Fu maitrisé entre Steven George et Millian Formeau, suivi d’un nouvel arrêt de Keller qui permettait une contre attaque de Thomas Tabarracci (31′, 17-15).
Nos Verts, sereins, maitrisaient leur retour des vestiaires face à une équipe de Bagnols toujours virulente, à l’image du numéro 3 adverse sanctionnée par deux fois deux minutes suite à des contestations.

Malheureusement pour Bagnols, Thomas Tabarracci avait quant à lui décidé de s’offrir un festival en s’offrant son troisième but en sept minutes de jeu dans cette deuxième mi-temps (20-16). L’ailier nîmois ne manquera pas d’en marquer 5 de plus !

Crédit photo : Serge Tabarracci


Mais Bagnols n’était pas décidé à abdiquer si facilement et reprit du poil de la bête en marquant coup sur coup deux buts (39′,21-18), arrivant meme à revenir à égalité à la 43′ (22-22).

Paul Keller et Thomas Tabarracci, jamais décevants dans cette partie, maintenaient leur effectif à flots. Malgré une petite erreur d’ajustement sur un changement en défense qui permettait à Bagnols de reprendre l’avantage, la défense verte, soudée, à l’image de Steven George et Damien Gibernon ne faisant qu’un pour contrer l’offensive rouge, allait avoir raison du voisin gardois.
Une agression en plein vol rendait les bagnolais en infériorité numérique face à l’armada nîmoise suite à une précédente sanction. Les Nîmois, irréprochables jusqu’au bout qui se retrouvaient donc à 7 contre 4 sur le parquet mais n’en perdaient pas leur envie de jouer.
Notre Green Team Junior s’imposait alors sur le score de 33-28 sur son parquet

Et forcément, c’est un Grégory Arrivet avec un large sourire qui partageait ses impressions après le match : “Je suis heureux, satisfait. On avance car on n’a pas reproduit les mêmes erreurs que la semaine dernière. C’est tout ce qu’on s’était dit : la gestion de temps faibles, c’est ce qui nous avait coûté le match la semaine dernière parce qu’on maîtrisait mais on avait eu 5 minutes de trop ou on est parti un peu en vrille et ce match là on a pas fait les mêmes erreurs. On a avancé et on a construit notre match. On a maîtrise notre projet de jeu et le meilleur exemple c’est le score, c’est le sourire des minots sur leur visage et c’est vraiment une très belle partition de handball. On a joué au handball.
Il y a eu aussi de très belles chose en deuxième mi-temps avec notamment Thomas Tabarracci, pur produit nîmois, actuel -18ans. Mais on a fait aussi une grosse première période, on a fait de très belles choses tactiquement où on a su les gêner. Et en deuxième, on a pu lâcher un peu plus les chevaux, on a cru en nos points forts. Donc vraiment satisfait. On a senti une sévérité dans le groupe, assez contradictoire avec la jeunesse du groupe mais c’est ce qu’on veut et on avance dans ce sens.”

Prochain rendez-vous pour notre Green Team Junior, samedi prochain à 20h45 à Bourgoin Jallieu. Go Green !

Les statistiques :

USAM NIMES GARD :
Keller (15 arrêts), Ortet
Biagui (4/6), Binet (1/1), Chabaud, Fautrero, Formeau (5/9), George (6/9), Gibernon (2/5), Kaabeche (2/4), Marroux (1/3), Pires, Pugliese (4/5), Tabarraci (8/9)

BAGNOLS
Vass (7 arrêts), Rousselot
Archier (1/2), Auguste (0/2), Kovac (5/9), Le Petit, Markus (2/3), Molinier (2/4), Poutier (5/5), Tourraton (5/9), Tribillon (3/4), Uhlik (5/6)