Après sa victoire ce week-end à Nancy, notre Green Team enchaînait avec un nouveau déplacement à Toulouse ce mercredi 20h30 dans le cadre de la 6ème journée de Lidl Starligue.
Toulouse est une équipe qui réussit un bon début de saison, notamment à domicile où elle reste invaincue. Ce match était indécis.
Et c’était confirmé sur le terrain avec un début de match parfaitement équilibré où les équipes faisaient valoir leurs armes, notamment notre Green Team et ses attaques rapides.

Après dix minutes d’observation, les joueurs de Franck Maurice allaient prendre un léger avantage (6-8) suite à une réalisation de Rémi Salou. C’est une avance que nos Usamistes allaient garder pendant un long moment en n’arrivant pas à creuser l’écart mais en gardant toujours les devants au score. C’était un duel d’attaques ce soir dans le Palais des Sports de Toulouse où les buts s’enchainaient régulièrement.

Au bout de vingt minutes, notre Green Team menait 8-12 avec un nouveau but de Luc Tobie, encore impérial hier soir (7/9). Mais, les toulousains ne lâchaient pas et revenaient dans ce match avec notamment deux réalisation en contre-attaque de Luc Steins.
La mi-temps était sifflée sur le score de 15-16 avec un dernier but sur pénalty de Ferran Sole.

Crédit photo : @Pouligny

Le début de seconde période était à l’image de la première où les buts s’enchainaient, et où on ne voyait aucune équipe prendre l’avantage au score. Le score était de 21-22 à la 40ème minute, soit douze buts en dix minutes.
Dans la foulée, notre Green Team allait à nouveau se retrouver en tête avec notamment trois buts consécutifs d’Elohim Prandi, impressionnant hier soir et qui bat avec ses 10 réalisations son record de buts dans un match de Lidl Starligue.

Cependant, Toulouse ne souhaitait pas connaitre sa première défaite à domicile cette saison, et réagissait par l’intermédiaire de Ayoub Abdi. C’était une fin de match tendue qu’on vivait au Palais des sports de Toulouse avec une égalité parfaite à cinq minutes de la fin (30-30).
Aucune équipe ne réussissait à gagner ce match et avec une dernière réalisation de Luc Tobie, notre Green Team ramène un point de Toulouse comme la saison passée.

Il est important de souligner que les joueurs de Franck Maurice restent actuellement invaincus à l’extérieur et ont pris cinq points en déplacement alors que la saison passée, ils n’avaient pris que quatre points face à ces mêmes équipes.
C’est donc un nouveau point important, qui permet de rester dans la première partie du classement. Il faudra à présent s’imposer à Dunkerque la semaine prochaine avant la trêve internationale.

Réaction de Franck Maurice : « C’est un match qu’on aurait pu tuer à un certain moment mais on n’a pas eu les capacités de mettre Toulouse assez loin pour attaquer le money-time avec une belle avance. Je retiens aussi le fait que quand Toulouse est passé devant on n’a pas flanché. Donc il y a à la fois la satisfaction d’avoir pu construire un match où on aurait pu se détacher mais aussi de ne pas avoir craqué quand on lâche prise. Malgré tout, il a de nombreuses choses à améliorer et on doit être en capacité de tuer les matchs quand on domine comme ce soir. Pour ce déplacement à Dunkerque, on a une semaine pleine pour le préparer. On a besoin de refaire un peu de jus après trois matchs en une semaine. Ça va être un gros combat à Dunkerque face à une équipe qui impose beaucoup de densité défensive. Mais on a les moyens de les embêter chez eux et de faire un match d’hommes avec un contenu technique adapté. »

Réaction d’Elohim Prandi : « Il y a une certaine frustration car on avait le match en mains. On doit être plus concentré sur un match car on a ce soir 15 pertes de balle ce soir et ce n’est pas possible de gagner un match avec autant de turnover. Il y a quand même du positif sur cette rencontre. A présent on laisse ce match derrière nous, il reste ce déplacement à Dunkerque avant la trêve. Aller faire une performance là-bas peut faire du bien au moral de l’équipe.
Sur ce match, on a eu du mal à gérer le temps, on a trop voulu se précipiter, on a peut-être manqué de lucidité dans le money-time. On a déjà réussi à le faire, maintenant il faut savoir le réitérer. Par contre, il faut retenir le fait qu’on n’a pas lâché ce match même quand ils sont revenus et ont eu des balles de +2. On revient avec un point donc c’est une bonne chose. A nous de continuer à bien travailler. »

Gardiens : Paul ; Desbonnet (12/42 dont 2/4 pen)
Joueurs : Gallego ; Rebichon (2/2) ; Salou (2/2) ; Dupuy ; Guigou (1/1) ; Kaabeche ; Padolus ; Tobie (7/9) ; Acquevillo (0/1) ; Nieto (1/1) ; Prandi (10/13) ; George (2/3) ; Sanad (4/6 dont 4/4 pen) ; Brasseleur (2/3)