Comme vous le savez , notre Green Team se déplacera le samedi 16 novembre en Hongrie pour affronter le Csurgoi KK dans le cadre du match aller du troisième tour qualificatif de la coupe EHF.
Le match retour se jouera au Parnasse le samedi suivant, soit le 23 novembre.

Csurgo, une ville de plus de 4 500 habitants

Csurgo est une petite ville hongroise, située à l’ouest du pays et proche de la frontière croate (à 170km de Zagreb). C’est une ville qui apparaît en 1019, qui est donc historique dans le paysage hongrois. On y recense aujourd’hui plus de 4 900 habitants.
Ces derniers connaissent déjà la France puisqu’ils sont jumelés avec une ville situé en Seine Maritime, Aumale qui compte environ 2 200 habitants.

Csurgoi KK, régulièrement présent sur la scène européenne

Le Csurgoi KK est un club qui a été créé en 1920. Il évolue depuis de très nombreuses années en Division 1 hongroise. Au niveau de sa participation en coupe EHF, l’équipe s’est qualifiée une fois en phase de poules, lors de la saison 2013/2014, après avoir éliminé Aragon et Besiktas.
Depuis, elle n’a jamais dépassé le troisième tour de qualification de l’EHF Cup.
Cette année, elle est rentrée au second tour, et s’est qualifié face au Dobrogea Sud, équipe roumaine et rencontrera notre Green Team.

Téodor Paul, ancien joueur de Csurgoi KK
Crédit photo : @The_Agency

Le gardien de notre Green Team connait ce club puisqu’il y a joué une saison, en 2011/2012. C’est donc un club qu’il connait bien, mais il a connu de nombreux changements depuis puisque l’entraineur est différent et la grande majorité des joueurs sont partis. Il n’a donc pas connaissance du jeu proposé actuellement par l’équipe, mais Csurgoi KK est une équipe très athlétique, basée sur un jeu physique. Nos Green Men devront donc répondre au combat proposé par les hongrois au match aller pour assurer la qualification dans un match retour qui s’annonce incroyable au Parnasse Infernal.

” Csurgoi KK a une salle bien plus petite que le Parnasse, puisqu’elle compte 1 200 places. La salle est souvent remplie, et les supporters sont présents à tous les matchs. L’ambiance est donc différente mais c’est assez beau de jouer dans une petite salle comme ça. “ (Téodor Paul, gardien de l’USAM Nîmes Gard).

Pour ce premier déplacement européen, il faudra donc s’attendre à une belle ambiance, digne des pays de l’Est, avec un public qui donnera tout pour faire pencher le match.
C’est donc un très beau défi qui attend nos Green Men et on compte sur eux pour le remporter avec réussite.