Bonjour Ghyslain, pouvez-vous nous dire quelques mots sur Traiteur Grand et votre poste ?

Bonjour à tous, je suis Ghyslain Morvan, Président du groupe Traiteur Grand. J’ai créé en 2005 Traiteur Grand, sur la ville de Montpellier. Le début de mes efforts a été la consolidation de l’entreprise à Montpellier pour continuer notre développement et se faire une place importante dans le métier. En 2018, on a vu la création de Traiteur Grand Nîmes, dans la ville où j’ai réalisé mes études.
Puis en 2019, notre activité s’est étendue sur Béziers, une ville que je connais bien et où il y avait une demande intéressante pour s’y implanter.

Comment se passe cette période pour Traiteur Grand ?

L’activité a été complètement transformée pour nous. On est passé d’un traiteur événementiel avec des cocktails, des repas, des petits-déjeuners, du mobilier, à une activité totalement différente. Du jour au lendemain on s’est mis à la production de panier repas avec une seule ligne de fabrication et un seul produit. On a changé de métier du jour au lendemain pour s’adapter au contexte actuel, garder une activité mais surtout répondre à la demande de nos clients, notamment les CHU, SDIS, et entreprise de service encore ouvertes même partiellement, comme les banques ou PRO Archives, partenaire également de l’USAM. Ces différentes entreprises ont besoin de ces repas pour leurs employés. Certains particuliers sont également intéressés par cette offre.

Mais cette situation a des conséquences pour nous, elle a provoqué une chute de plus de 80% de notre chiffre d’affaires avec plus de 90% du personnel qui est au chômage partiel. On arrive à faire travailler 5 à 7 personnes par jour au total, soit 10% de notre effectif habituel. Tous les gérants du groupe n’ayant, eux,  aucune protection ni possibilité de chômage partiel mettent la main à la patte…

Quelle est l’importance de la fibre partenariale pour vous ?

Dans le groupe on a vraiment cette culture de sponsoring dans le sport, c’est dans nos valeurs. Actuellement on a sept clubs partenaires, on trouve que c’est un vrai moyen de participer à la vie associative, au développement local et en plus de ça, on a du retour sur ce qu’on donne au quotidien, donc c’est intéressant. C’est un cadre ultra convivial, un très bon compromis. Personnellement j’ai toujours aimé ça et parfois, plutôt que d’inviter un client au restaurant, je l’invite dans une loge c’est différent. En loge on a du spectacle, de l’émotion et un repas derrière. Cela nous permet de partager un moment convivial avec nos clients et collaborateurs et puis côté émotion avec l’USAM on est servi. On a cette sensation de petit club qui monte, monte et qui devient aujourd’hui une grande équipe.

Le sport et le sponsoring sport est un maillage vraiment important dans la chaine de communication et le relationnel pour une entreprise, et Traiteur Grand notamment.

Concernant l’USAM, c’est un plaisir pour vous de venir aux matchs ?

Oui et je suis présent à la grande majorité des matchs. On a la chance d’avoir un club qui gagne, qui est bien placé. Assez souvent, ils nous offrent un scénario de match palpitant, on dirait que c’est presque écrit, avec ces victoires dans les dernières minutes par exemple. Mais ils nous provoquent tellement d’émotions.

Quelles sont les valeurs communes entre le handball et Traiteur Grand ?

Avec le sport en général déjà, nous avons l’ esprit d’équipe avec un poste à occuper pour chaque personne pendant le spectacle ou la prestation. Le respect du timing est impératif, il n’y a pas beaucoup de métier, où 5 minutes de retard sont interdits. Notre job se compare à une évolution du du bas du terrain vers le haut pour apporter une émotion à la réalisation. On a des équipes qui font les achats, ensuite une autre qui transmet à des cuisiniers qui produisent. On a des personnes sur la finition et fabrication aussi, puis les maître d’hôtel et de cérémonie, offrent le tout en spectacle visuel et émotionnel, c’est un vrai travail d’équipe.

On peut imaginer qu’on a une balle qui est la matière première et qui évolue au fur et à mesure en passant par les mains de tout le monde avec un parcours précis, un peu comme dans les sports collectifs. Si un déconne au milieu ça met en péril tout le système, c’est un vrai sport d’équipe où on construit le résultat tous ensemble.

Avec l’USAM, on peut dire qu’on a un profil assez similaire. On était des challengers il y a peu, et on se développe, on progresse à chaque saison. L’entreprise Traiteur Grand 30 est très jeune, on est arrivé sur Nîmes en 2018, et on a connu une forte évolution dans le secteur puisqu’on est aujourd’hui leader sur le territoire. Et l’USAM c’est pareil, c’est un club qui grandit au fil des années et qui devient un vrai acteur du handball français et attaque l’Europe.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur Traiteur Grand Nîmes ?

Traiteur Grand 30 à Nîmes a été créé en février 2018 par Estelle Phan la gérante et pure Gardoise et moi-même. Au début c’était une équipe de 3 ou 4 personnes. A présent nous sommes 11 à temps plein sur le secteur, et comptons encore développer et recruter. Peu après notre création nous sommes devenus partenaire de l’USAM Nîmes.

Quels sont les nouveaux projets de Traiteur Grand ?

On travaille toujours sur notre développement. Notre grand projet est malheureusement reporté suite à cette crise sanitaire, mais la construction d’un laboratoire et plateforme logistique sur l’Acti Parc Nîmes Sud se réalisera prochainement. On va faire construire un nouveau local performant, pour compléter notre outil de travail dans le Parc des Expositions et soutenir notre développement. Il nous permettra d’avoir notre propre espace afin de pouvoir accueillir nos clients plus facilement, d’avoir notre showroom, un service de dégustation. Globalement c’est d’avoir notre plateforme logistiques. Sa livraison va être surement reportée en 2021.

Ensuite, très prochainement nous lançons une nouveauté à l’échelle régionale : une solution de traiteur en ligne avec tous les besoins de traiteur qu’on peut avoir comme par exemple : buffet, plateau repas, cocktail, etc. Les clients pourront se faire livrer avec ce côté rapide, frais, et en ligne et des délais de commande limités. Le tout en faisant travailler un acteur local et éthique… A suivre