Ton meilleur souvenir sportif ?

Difficile d’en choisir un. Mais je vais choisir un match de l’équipe réserve, il y a quelques années. Un déplacement rocambolesque à Toulouse, tempête de neige, routes fermées, une seule restauration possible : un Mac Do deux heures avant le match. Nous nous présentons avec un seul remplaçant contre une équipe de Toulouse possédant des espoirs évoluant avec leur équipe professionnelle. Une superbe victoire, tout se passe comme prévu, avec un match maîtrisé de la part des joueurs nîmois, avec beaucoup de caractère et de talent.

Crédit photo : @The_Agency
Ta plus grande déception ?

Ma déception est éphémère! J’en tire les leçons et elle me parait rapidement plutôt …. “formatrice”. Peut être de ne pas avoir accroché l’Europe la saison de notre finale de coupe de France (2017-2018). Mais ce fût riche d’enseignements.

Le joueur que tu as vu le plus progressé ?

Elohim Prandi avait un gros potentiel quand il est arrivé et il a vraiment progressé dans différents domaines. Certains joueurs sont toujours avec nous et ont beaucoup progressé également, comme Quentin Dupuy qui a beaucoup évolué dans l’approche de son activité ou notre capitaine Julien Rebichon en basket-ball !

le joueur le plus incroyable que tu aies vu ?

Il y en a plusieurs! Mais je dirais Benjamin Gallego.

Crédit photo : @The_Agency
Le match le plus incroyable au Parnasse ?

Il y en a tellement avec des saveurs différentes… Mais le match retour contre les hongrois de Csurgoi cette année était extraordinaire en terme d’ambiance et d’égrégore dégagée.

Une anecdote sur le staff ?

Rien d’extravagant à raconter….Juste beaucoup de plaisir de travailler, de partager avec chacun d’eux!!

La définition pour toi du Parnasse ?

Un mont en Grèce peut être…. C’est un lieu de communion, de partage. L’endroit où spectateurs, supporters, partenaires, bénévoles, salariés du club, staff, joueurs vivent des moments d’émotion ensemble.

Le mot qui définit le mieux l’USAM pour toi ?

Caractère