Bonjour messieurs, la reprise arrive très vite, je présume que cela vous presse ? 

Franck Maurice : « Il y a évidemment une forme d’impatience, une envie de retrouver le groupe, les garçons et le staff en configuration “prépa”. Me concernant elle est surtout liée à l’envie que ce groupe dégage, au travail de préparation que nous avons effectué avec le staff et à toutes les attentes que le club et cette équipe suscitent. L’épisode sans handball est derrière nous. »

Marc Teissonnière : « Effectivement aucun d’entre nous n’a jamais connu une interruption comme celle-ci dans notre quotidien ! Et on sent bien que tout le monde a très envie de se retrouver pour débuter une nouvelle saison. Nous faisons ce métier pour être ensemble et pour partager. À titre personnel je suis impatient de reprendre. »

C’est une préparation totalement différente qui se présente à vous. Comment le staff aborde cette préparation qu’on peut définir comme nouvelle ?

Franck Maurice : « La préparation est évidemment plus longue et s’étale sur 11 semaines à partir du 16 août, date des tests médicaux. Marc Teissoniere a pris en compte les recommandations fédérales pour la reprise de l’activité avec une période de remise en route de 15 jours. Ensuite nous passerons progressivement au handball, pour arriver aux premiers matchs amicaux le 28 aout à Toulouse. Il y a 7 rencontres de programmées, nous sommes dans la moyenne de ce que l’on fait en préparation. L’objectif sera de monter progressivement en charge et en intensité pour être prêt au 23 septembre. La seconde date référence sera le 20 octobre, début de la phase de poule EHL. Un point avec le staff et en particulier les préparateurs (Marc et Mickaël Bouteillon) ainsi que les kinés sera effectué à la fin de chaque semaine. Nous serons très attentifs à la montée en charge et à l’évolution de chacun. »

Marc Teissonnière : « Cette préparation sera différente des autres dans beaucoup de domaines. La période de confinement et d’activité restreinte apporte un lot non négligeable de questionnements sur la capacité des joueurs à reprendre leur activité à 100% sans craindre pour leur intégrité physique. Mais nous avons bien travailler avec le staff pour anticiper un maximum les choses et les joueurs font le nécessaire de leur côté pour être prêt à la reprise. D’un point de vue sanitaire, il semblerait que de ce côté-là nous soyons assez chanceux vu que beaucoup de restrictions sanitaires ont déjà été levées. J’ai même l’impression que nous allons pouvoir reprendre quasiment « normalement » de ce point de vue-là. »

Franck, est-ce que la crise t’a emmené à réfléchir votre façon de travailler avec l’équipe ?

Nous avons eu le temps de réfléchir sur nous même, à nos modes de fonctionnement, de communication. Régis Bardera (le préparateur mental de la Green Team) a mis en place un séminaire de travail de 4 séances de 3 hueurs avec pour thème “Développer un sens commun et encourager la performance”.
Tout le staff a pu y participer et cela nous a permis de travailler chacun sur nous même, notre place au sein du staff et les améliorations à envisager pour être plus performants entre nous et avec les joueurs. Une vraie richesse pour notre groupe. A nous maintenant de le transposer au quotidien avec l’équipe.

Marc, quelle sera l’importance de la préparation physique cette année encore plus que d’habitude ?

Une fois de plus l’importance de la préparation physique vient du fait que nous avons traversé une période inédite et que nous n’avons aucun élément de comparaison avec une telle période dans le passé. Il va être primordial de respecter les principes de progressivité dans le volume et dans l’intensité de la préparation. La préparation physique va prendre tout son sens dans la notion de « prévention des blessures ».

Comment tu vas aborder cela avec les joueurs ? 

Il va effectivement y avoir une part importante d’individualisation en fonction de l’état de forme dans lequel nous allons récupérer les joueurs. Mais avec Mika (Bouteillon), nous n’avons jamais « rompu le contact » avec les joueurs et sommes restés toujours disponibles et à leur service. Cela me permet de dire que très peu de joueurs, voire aucun ne sera « en retard » à la reprise !