Ce mardi matin, à l’Institut Emmanuel D’Alzon et devant tous les élèves de la section sportive, David Tebib (Président de l’USAM Nîmes Gard), Yvan Lachaud (Directeur de l’Institut d’Alzon) ainsi que les dirigeants du Comité du Gard et de Handball Bouillargues Nîmes Métropole ont signé la convention liant les 4 parties pour l’année scolaire 2020-2021.

Si la section sportive existait déjà à l’Institut D’Alzon en partenariat avec L’USAM, le club de David Tebib, sous la houlette de Jérôme Chauvet, le manager général du club, a souhaité mutualiser les forces et rassembler avec les acteurs du handball. 
Ce dispositif liant parcours scolaire et sportif est ouvert à l’ensemble des licenciés du handball gardois.

oznorCOBR

Cette année ce sont 79 élèves de la Sixième à la Terminale, 34 filles et 45 garçons, qui ont fait leur entrée à la Section Sportive la semaine dernière. 

Les élèves de la section sportive bénéficieront d’un emploi du temps aménagé avec des séances de handball quotidiennes dispensées par un staff technique diplômé d’état et fédéral en lien avec une professeur d’EPS référente de l’institut D’Alzon.  

David Tebib (Président USAM NIMES GARD) : « Je suis heureux de ce type de collaboration. Pas uniquement avec D’Alzon, car je pense à tous les autres établissements avec lesquels nous collaborons. Aujourd’hui, on constate que l’éducation et le sport au plus haut niveau de l’Etat travaillent ensemble. Ce n’est pas un hasard. Ce sont des enjeux sociétaux forts. Le sport est un vecteur qui permet à notre jeunesse de se déployer, d’évoluer dans notre société.
Ces conventions nous permettent aussi de détecter de futures pépites, et de travailler sur la performance sportive en plus du modèle éducatif. Cela permet d’avoir une détection la plus fine possible.

Jérôme Chauvet (Manager Général USAM NIMES GARD) : « L’idée maitresse de cette convention c’est de poursuivre le développement de la filière masculine mais surtout d’accélérer le développement de la filière féminine. La mutualisation des acteurs sous l’impulsion de l’USAM Nîmes Gard a pour objectif d’apporter une plus grande qualité à la formation des jeunes handballeuses et handballeurs gardois ». 

Yvan Lachaud (Directeur de l’Institut D’Alzon) : « Cette convention est la poursuite naturelle de notre collaboration avec le Nîmes Olympique. L’USAM est un club très dynamique, et pouvoir cheminer auprès de lui est une très bonne chose. Les fondamentaux sont les suivants : 72 jeunes qui sont en formation ici, et qui sont bien dans leur vie et dans leur tête. Il faut qu’ils arrivent à réussir dans leurs études, mais aussi réussir dans le domaine où ils en ont envie, c’est-à-dire le handball.
Ils auront des entraînements réguliers avec un emploi du temps adapté. Notre priorité reste bien évidemment les jeunes. On a cette volonté de conjuguer leur plaisir sportif et leur formation scolaire. »