Bonjour Alexandre, nos jeunes on repris depuis plus d’un mois, dans quel état d’esprit sont-ils ?

L’état d’esprit est très bon, nous avons accueilli beaucoup de jeunes joueurs qui avaient hâte de démarrer leur nouvelle aventure au sein du centre de formation de l’USAM Nîmes Gard. Les joueurs déjà présents ont eu à cœur de bien intégrer les nouveaux sur, et en dehors du terrain.

A partir de là un bel état d’esprit de travail s’est installé, maintenant il va falloir intégrer nos valeurs dans ce travail et y installer une exigence au quotidien.

La préparation était pour toi différente cette saison ?

Bien sûr ! C’est une préparation inédite pour beaucoup de staff et de préparateur physique. De notre côté on a fait le choix d’être très progressif, le confinement a créé des déséquilibres et des déficits posturaux qu’il a fallu corriger en priorité avant de retoucher au ballon.

Qu’avez-vous mis en place cette année, pour cette préparation inédite ?

La première chose, nous avons voulu garder un contact permanent avec nos joueurs depuis le confinement jusqu’à notre reprise le trois août. (visios, appels réguliers, suivi de performance etc..)

Dès le début du déconfinement, nos garçons ont entamé un nouveau programme de réathlétisation. Chaque jour je recevais les performances des joueurs et le bilan de chaque séance. Nous avons construit ce programme en mettant l’accent sur le travail de prévention des blessures avec des protocoles conçus par les kinés du club, le travail foncier et le renforcement musculaire.

As-tu senti une fragilité chez les joueurs (dû à un manque d’entrainement) ou d’une manière générale la réathlétisation s’est bien passée ?

Bien au contraire, les garçons ont fait un travail exceptionnel cet été. Nous avons retrouvé des joueurs en forme, préparés, motivés et qui avaient hâte de démarrer le travail collectivement.

Nous avons pu démarrer notre préparation collective dans de bonnes conditions, nous permettant de travailler dans la continuité de leur préparation individuelle.

Vendredi dernier nous avons eu notre premier match amical contre le centre de formation d’Istres. Nous avons pu constater que nos joueurs sont prêts physiquement à mettre et à supporter l’intensité d’un match de haut niveau.

Bonjour Grégory, tout d’abord peux-tu nous expliquer comment vous gérez cette situation sanitaire auprès des jeunes ?

Face aux restrictions sanitaires, nous avons énormément échangé avec les jeunes. Nous les avons responsabilisés , informés et alertés sur les conséquences que cela pouvait avoir.

Nous sommes masqués jusqu’au début de séance , nous faisons des tests régulièrement et nous prenons la température de toutes les personnes présentes avant chaque séance.

De plus, chaque équipe a eu une zone délimitée dans le Parnasse pendant toute la préparation et des sorties différentes afin de préserver les distanciations entre les groupes.

Comment se passe l’intégration des nouveaux joueurs ?

L’intégration des nouveaux se passe très bien. Ils s’adaptent à leurs nouveaux coéquipiers à vitesse grand V , ils répondent positivement aux exigences que le staff leur demande.

Je pense qu’ils sont heureux d’être dans ce club et de représenter l’USAM Nîmes Gard sur le terrain.

Quel est ton point de vue sur la préparation qui arrive bientôt à son terme ?

Nous avons eu une préparation studieuse et progressive. Je sens que les joueurs sont prêts à en découdre physiquement .

Nous avons cependant un grand bémol à mon goût et c’est le manque de matchs amicaux dans cette préparation. Nous n’en avons eu qu’un seul, ce qui a retardé la mise en place du projet de jeu. Nous allons devoir prendre plus de temps que prévu, mais il faut s’adapter et on le sait.

Cependant nous avons réussi à travailler sur d’autres aspects et de manière différente.

Avec le staff, nous nous sommes adaptés aux différentes péripéties, parfois de dernière minute et les joueurs ont su réagir et être opérationnels de leur côté, ce qui reste une très bonne chose.

Quel sera la force de ce groupe pour cette nouvelle saison en Nationale 1 ?

Il va falloir s’appuyer tout au long de la saison sur notre capacité à répéter les efforts sur le grand espace et à la « folie » maîtrisée de notre jeunesse verte !

Nous souhaitons une belle saison à toute notre Green Team Junior, nous avons hâte de les retrouver sur les terrains !

Interview réalisée avec :
Gregory Arrivet, entraîneur principal
Alexandre Fox, préparateur physique