L’enjeu

C’était hier soir la 3ème journée d’European League qui se jouait au Parnasse. Notre Green Team recevait les suédois de Kristianstad.

Après un début idéal lors de la première journée avec cette victoire à Presov, c’était le second match de notre équipe dans cette compétition (après avoir vu la rencontre face à Berlin reportée).
Ce mardi, notre équipe recevait Kristianstad solide leader du championnat suédois.

Le match

Dès le début de la rencontre, on pouvait voir deux équipes en place défensivement, on s’attendait à un match dur physiquement. Mohammad Sanad lançait parfaitement cette rencontre, en inscrivant le premier but de ce match. Les deux équipes restaient au coude à coude, aucune équipe prenait réellement les devants.

Notre Green Team parvenait à trouver des solutions aux ailes, notamment avec son capitaine Julien Rebichon qui ramenait notre équipe à égalité (11-11, 26ème minute).
La mi-temps était sifflée sur le score 12-13 par les arbitres autrichiens.

En secondé période, on voyait nos Green Men bien entreprenants, qui prenaient rapidement l’avantage au score avec un beau 3-0 (15-13, 49ème minute).

Mais l’écart n’allait pas s’agrandir, et Kristianstad en profitait même pour revenir au score (20-20, 43ème minute). On s’attendait donc à un money-time tendu et serré.
Et les suédois en sortiront vainqueurs. En effet, notre Green Team s’incline 24-25 dans cette affiche d’European League.

Prochain rendez-vous européen : Dinamo Bucarest – USAM Nîmes Gard, le 24 novembre à 19H45.

USAM Nîmes Gard 24 – 25 Kristianstad

La réaction de Franck Maurice

On a malheureusement fait trop de fautes techniques pour un match de ce niveau-là, on est à une quinzaine de perte de balles sur l’ensemble de la rencontre. Ils en ont profité pour nous sanctionner sur contre attaque durant le première période. Malgré une grosse performance défensive, on n’a pas su enfoncer le clou. Encore une fois, on ne marque pas de buts dans les cinq dernières minutes. C’était un match d’une très haute intensité et on paie certainement notre manque de fraîcheur.

Les stats

Paul ; Desbonnet (17/44)
Derisbourg ; Gallego (2/2) ; Rebichon (6/6) ; Salou (1/2) ; Gibernon ; Dupuy (1/2) ; Tesio (2/3) ; Guigou (2/3) ; Kavticnik (1/5) ; Acquevillo (2/3) ; Minel (2/4) ; Hesham (0/2) ; Sanad (5/6)