banniere_haut_site_usam

NATIONALE1 M : PRÉSENTATION THOMAS GUIGUES !

Tout au long de la semaine nous vous présentons notre “GREENTEAM Junior” version 2024-2025 !
Nous sommes allés à la rencontre de Thomas Guigues qui rejoint l’équipe de Nationale 1 pour cette prochaine saison.
Thomas Guigues , 17 ans, déjà présent dans l’équipe des – 18 ans de l’USAM, son club de cœur, fait son entrée au centre de formation et évolue au poste d’arrière gauche. Il nous donne ses premières impressions :

As-tu un modèle dans le handball et pourquoi ?

Depuis plusieurs années, mon modèle est un jeune joueur qui est passé par Nîmes durant 3 saisons et qui évolue au poste d’arrière gauche. Je parle d’Elohim Prandi. Il m’inspire dans sa façon de faire, il est en train d’influencer la nouvelle génération. Pour moi c’est un modèle, avec les épreuves qu’il a traversé. Sa détermination et son travail lui ont permis d’arriver au plus haut niveau du handball français. Quand j’étais plus jeune, les joueurs qui me faisaient rêver étaient Nikola Karabatic et Mikkel Hansen qui évoluent à mon poste également. Ils ont marqué une génération de joueurs tout au long de leur incroyable carrière.

Qu’est-ce que ça représente pour toi de signer ta première convention à l’USAM après avoir fait ton parcours ici ?

Pour moi, cela représente l’aboutissement de mon investissement durant ces 4 dernières années au club dans les catégories jeunes. C’est une fierté de pouvoir signer ma première convention ici à Nîmes, dans la ville où je suis né. Je sais ce que représente de porter le maillot vert avec ses valeurs. Cela a été rendu possible grâce M. Chauvet et à la confiance que mes entraineurs m’ont donné durant ces dernières saisons. Je suis heureux que cela se fasse ici dans le meilleur centre de formation de la saison 2023/2024.

Que représente le club pour toi, comment t’y sens-tu ?

Pour moi, le club de l’USAM représente des valeurs auxquelles je m’identifie. La combativité, la détermination, l’entraide, le respect et le dépassement de soi au quotidien.
Je me sens bien au sein du club, l’ambiance est bonne, le staff est exigeant mais passionné et le groupe vit bien, sûr, comme en dehors du terrain.
Je m’épanouis pleinement depuis toutes ces années et le fait de pouvoir jouer avec mon grand frère l’année prochaine sera un plus.

Tu es dans quel état d’esprit pour la saison prochaine, quels sont tes objectifs ?


Mon état d’esprit est celui d’un joueur qui veut faire sa place au sein de l’équipe. Je sais qu’à mon poste la concurrence sera présente l’année prochaine. Mon objectif personnel est d’être titulaire malgré le fait que je sois le plus jeune.
Mon objectif collectif est de réaliser un meilleur résultat en national 1 avec l’USAM la saison prochaine tout en restant le meilleur centre de formation.

Peux-tu nous donner ton point fort et ton point faible ?

On ne peut pas dire que j’ai des points forts et des points faibles, j’ai un potentiel à exploiter. Dans ma formation de jeune joueur je ne suis pas encore complet dans tous les secteurs de jeux. C’est pour cela que j’intègre un centre de formation afin d’améliorer mes savoirs faire individuel et collectif avant d’accéder au monde professionnel.

Fais-tu des études en parallèle de ton cursus sportif ? Si oui, peux-tu nous en parler davantage ? Arrives-tu à gérer les deux ?

En parallèle au handball, je vais continuer mes études au BPJEPS à Nîmes. J’ai choisi la filière activité physique pour tous (APT) pour transmettre ma passion du sport. Les études font partie du double projet d’un joueur du centre de formation.
Le fait de sortir de 4 années de pôle espoirs m’a permis de savoir gérer un double projet sportif et scolaire.

Quelles sont tes occupations en dehors du handball, as-tu d’autres passions ?

En dehors du handball, j’ai une passion pour la musique. J’aime découvrir de nouveaux styles musicaux et de nouveaux artistes. La musique a une place importante dans mon quotidien puisque je me déplace en transport commun pour me rendre à l’école et aux entraînements.

Merci Thomas, et bonne chance pour cette saison !

Laissez un commentaire