Bonjour Julien, vous avez repris depuis deux semaines, tout se passe bien ?

Les deux semaines se sont très bien passées, on est très heureux de s’être retrouvés et d’avoir repris tous ensemble. On a commencé par des tests avec le médecin du club et les kinés pour vérifier que tout allait bien.

On a eu une première semaine physique avec de nombreuses séances au Crossfit de Nîmes. Une semaine qui s’est finie par une après-midi de Beach Handball au Grau du Roi.

Vous avez commencé les entrainements avec ballons ?

C’est un moment qu’on attend particulièrement dans la préparation car c’est un vrai plaisir pour nous de retrouver les ballons. C’est un bon moment, on a fait beaucoup de circulation de balles, des jeu de passe.
En cette fin de semaine, on a commencé à mettre en place des oppositions lors des entrainements.

Vous partez en stage cette semaine ?

On part la semaine à Luxeuil tous ensemble. Cela va être un moment convivial qu’on apprécie. Ce stage va également nous permettre de mieux découvrir nos deux recrues, c’est important pour le groupe.
Ce stage est un gros moment de travail, c’est la troisième semaine de préparation et on sait qu’elle est très importante pour la suite. On y part avec l’envie de bien travailler.

Vous avez accueilli deux recrues, peux-tu nous donner ton ressenti ?

C’est deux très bonnes recrues, des joueurs très intéressants.
Mathieu Salou va nous apporter en attaque avec son tir puissant. Il est capable de tirer de loin et cela sera important pour nous.
Henrik est un joueur complet, qui va aussi bien nous apporter offensivement que défensivement en poste 3. C’est un international norvégien qui vient solidifier notre effectif.

Collectivement tout se passe bien ?

L’ambiance générale est très bonne, tout le monde a envie de bien faire et donc travaille bien.

L’ambiance est excellente dans notre collectif, c’est toujours un bonheur pour nous.

Sportivement, vous allez rejoué la Coupe d’Europe est-ce une fierté ?

Jouer la Coupe d’Europe est une grande fierté pour moi, pour le groupe. C’est un objectif élevé mais qu’on avait envie d’aller chercher.

C’est la 3ème saison consécutive que l’USAM va disputer la Coupe d’Europe, petit à petit on est en train d’exister sur la scène européenne et c’est que du positif. On va à nouveau essayer de réaliser un beau parcours dans cette compétition.