Son passage à l’USAM-NIMES GARD entre 1991 et 1994 nous a tous marqué. 

Zlatan Saracevic, notre Zlatko, est décédé ce dimanche 21 février. 

Il allait avoir 60 ans. Il est parti beaucoup trop tôt. Nous sommes tous très tristes. 

L’ensemble du club s’unit pour envoyer toutes ses plus belles pensées à sa famille et à ses proches. 

Suite à cette terrible nouvelle, le Président de l’USAM-NIMES GARD David Tebib, son manager général, Jerome Chauvet et l’ancien Usamiste et coéquipier de Zlatko, Alain Portes, ont tenu à réagir.

David Tebib : Nous sommes très tristes d’apprendre la disparition de Zlatko, une belle personne qui a marqué durablement l’histoire de l’USAM-NIMES GARD. Un gentleman et un grand joueur. Ce club est une véritable famille et nous en sommes tous les garants. Ainsi nous pensons fort à tous les proches de Zlatko et à sa famille.

Alain Portes : J’ai partagé beaucoup d’émotions avec mon ami Zlatko. Sa disparition soudaine me bouleverse. Sa grande humanité, sa bienveillance, son humilité m’ont marqué. Il a toujours été bienveillant avec moi et les autres joueurs. Il m’a toujours encouragé à donner le meilleur de moi-même. Je pense à sa famille et à ses proches. 

Jerome Chauvet : C’est avec une immense tristesse que j’ai appris hier soir le décès de zlatko. J’ai eu la chance de jouer plusieurs années avec cette star du handball mondial et ce grand homme dans la vie. J’ai assisté à l’éclosion d’un immense joueur, qui a force de travail, de répétition des gestes et de passion est devenu l’immense joueur que nous avons connu. Un centre de formation d’un club professionnel comme l’USAM-NIMES GARD n’est pas seulement une formation sportive. C’est plus que ça. C’est un lieu où l’on forme de grands hommes avant qu’ils deviennent de grands joueurs. Zlatko est la preuve vivante de cela !  Zlatko a incarné la marque des grands à savoir l’humilité.

Repose en paix Zlatko au cimetière des stars du handball.